Annie-Christophine de Meauterfeuil

Anykiswing : chanteuse de jazz

l’envol par le swing

Annie-Christophine de Meauterfeuil n’a pas suivi la destinée toute tracée ne serait-ce que par sa participation active à la chorale de la Chapelle de Notre-Dame d’Espérance…

Crise d’adolescence et crise de foi obligent, la jeune femme a quitté la chrysalide familiale dès son premier jour de majorité pour se métamorphoser sur scène sous le nom de Anykiswing, en représentation tous les soirs au Bar du Goéland Aphone à Plurien en Côtes d’Armor, accompagnée au piano par le Père Edgard, moine défroqué et maître de ce café concert qui ne sert que de la sardine en boîte et de la vodka ; exceptionnellement maquereaux et chouchen les week-ends et jours fériés.

Marie-Épiphanie et Gonzague-Olivier de Meauterfeuil, parents d’Anykswing, sont allés la voir une fois ; ils ne s’en sont jamais remis.

Comment leur fille unique, toute éduquée comme il faut, a-t-elle pu passer ainsi le Rubicon ?

Les voix du seigneur sont décidément bien impénétrables…