Marie-Épiphanie et Gonzague-Olivier de Meauterfeuil

Couple en dessin au trait noir sur fond blanc

De l’histoire de Gonzague-Olivier de Meauterfeuil

Gonzague-Olivier de Meauterfeuil est l’aîné d’une noble fratrie de six filles après lui. Son père Marc-André-Philippin a été diplomate en Afrique et au Canada, fidèlement secondé par son épouse Louise-Océphale, née de La Pastelline.

Ils moururent tous les deux dans un accident d’avion, laissant à Gonzague-Olivier la lourde responsabilité de poursuivre l’éducation de toutes ses sœurs. Il y parvint, en cela épaulé par Etiennette Rivessauves, l’ultime gouvernante du château de Meauterfeuil.

Cette dernière lui fit rencontrer lors d’une veillée de Noël une jeune femme timide et bienséante, de bonne lignée et qui plus est, Marie-Épiphanie de Rosière de Tabarnacalice, qui tomba comme de bien entendu sous le charme de Gonzague-Olivier de Meauterfeuil…

Ils furent unis pour le pire et le meilleur, se soldant pour le moment par beaucoup de routine consciencieuse et la naissance d’une fille et deux garçons : Annie-Christophine, Alexandre-Benjamin et Joshua, qui vous seront présentés un peu plus tard…