Stéthoscopine, déesse de la médecine et des émotions

Oyez oyez et croyez en Scalpeline, déesse des joueurs de bistouri et des hypocondriaques assermentés

Petite, son jeu préféré était « la visite médicale » : dès que l’occasion se présentait, elle entraînait ses camarades dans un coin de nuage pour les ausculter sur toutes les coutures, et principalement celles que la pudeur pousse normalement à cacher. Le premier à participer activement à ces récréatifs divertissements était Cupidron, toujours enclin à partager toute expérience mêlant le cœur au corps, et vice versa !

Quand vint le temps des études, Stéthoscopine se dirigea naturellement vers les sciences de la santé. Ne trouvant, pour tester son expertise, aucun cobaye dans son entourage divin (excepté Enkoralabour, dieu du temps, qui nécessita près de cinq siècles de suivi et failli mettre la soignante en burn out), elle prit l’habitude de s’immiscer régulièrement dans les âmes de célèbres toubibs humains.

Inspiratrice discrète des savants de toute discipline médicale

Ainsi, revendique-t-elle la découverte de la pénicilline lors d’un séjour sous le kilt d’un biologiste écossais, du vaccin antirabique alors qu’elle fouinait dans le subconscient d’un pionnier de la microbiologie, de la piézoélectricité alors qu’elle s’aventurait entre les bras entremêlés d’un couple de scientifiques rayonnants ; elle dit aussi avoir guidé un sacré fumeur de pipe à décrypter les nébuleuses circonvolutions mentales de ses malades…

Entre oxymètre et divan, une patente empathie très épatante

Alors, que vous soyez médecin, infirmier, aide-soignant ou patient impatient de guérison, vous pourrez compter sur la justesse d’analyse clinique de Stéthoscopine ! Son sens aigu du soin et de la thérapie saura optimiser toutes vos démarches médicales.

Interventions spécifiques de Stéthoscopine, déesse des bras cassés et des dents fêlées

  • Soutien et accompagnement pré-opératoire
  • Soutien et accompagnement au bloc opératoire
  • Soutien et accompagnement post-opératoire
  • Soutien et accompagnement post-mortem (pour les proches et les intimes)
  • Traduction d’ordonnance et de diagnostic médical (pour les autres)

Tarif et conditions d’utilisation des prestations de la déesse des corps en souffrance

Dans la Chapelle du Fond du Parc de la Citadelle du Ty Pouèt, le recours à l’expertise d’une déesse vous rend redevable de prières peu ordinaires. Ainsi, pour avoir toute l’attention d’une déesse telle que Stéthoscopine, il vous faudra chantonner dans la salle d’attente d’un dentiste, ou d’un cardiologue, ou d’un psychanalyste, ou d’une mairie si vous êtes paumé grave, le psaume suivant, dit psaume de l’Hippocrate hypocrite :

Mère de toutes les déesses du soin
Scalpellisez-moi pour que j'expie
Toutes mes fautes et mes envies
D'en faire bien d'autres soir et matin

Dernière prière envoyée à la déesse Stéthoscopine, experte en souffles au cœur

. De Marc Horonavirusse
Grande Stéthoscopine, puisses-tu lobotomiser tous ces politicards qui mènent l’Hôpital Public à sa perte et redonner à nos pontes la liberté de pondre sans pression de providentielles thérapies et médications ?

HABILITATIONS DE LA DÉESSE de la santé

sensualité

tu cueilles les pétales de roses
pour les semer sur la pelouse
au dessous du cerisier
tu me dis
les fleurs sont sèches
je les étale juste
juste parce que c’est beau
d’autant plus qu’au dessus
l’arbre nous sourit
avec tous ses fruits

Enkoralabour, dieu du temps qui passe, du temps qui reste, du temps en temps

Oyez oyez et croyez en Enkoralabour, dieu de l’éphémère qui dure comme de l’interminable qui raccourcit

Fils de Fetibohoupa, déesse du temps aussi, mais dans sa dimension météorologique, Enkoralabour eût une scolarité chaotique. Le tout jeune dieu s’est bien souvent retrouvé en décalage avec ses congénères célestes, soit en avance, soit en retard, jamais en phase avec l’archangélique dynamique collective. Son entrée au lycée s’est ainsi traduite par à un blocage définitif avec la filière générale. Au soixantième redoublement de la seconde, il prit enfin une minute pour réfléchir à son avenir ; qui se solda par sa décision d’entrer en apprentissage chez un artisan horloger.

Le maître de stage eut bien du mal à suivre le tempo intellectuel de son apprenti, toujours oscillant entre l’avant et l’après, entre deux temps et trois mouvements, et l’en même temps ni droite ni gauche aussi stupide qu’inconsistant… Il fit alors appel à Stéthoscopine, déesse de la médecine, qui lui retourna un diagnostic aussi précis qu’une horloge suisse : Enkoralabour souffrait de troubles existentiels directement liés à un conflit qui le rongeait entre ses fonctions et son éternité divines. En d’autres mots : il ne parvenait pas à associer sa responsabilité sur le temps tout en se sachant lui-même immortel !

Il fallut plusieurs siècles de thérapie psycho-métronomique pour permettre à Enkoralabour de régler ses pendules intimes. Après quoi son expertise finit par être reconnu de tous les historiens, généalogistes, régulateurs, planificateurs, chronologistes…

Expertise éternelle en temporalité

Cette longue maturation fait aujourd’hui de lui l’expert incontesté en recherche historique, réflexion et étude prospective. Il peut en ce sens vous être d’un grand secours dans toutes vos démarches de bilan, de recherche parentale ou filiale…

Exemples d’interventions de Enkoralabour, dieu de l’aujourd’hui, de l’hier et du demain

  • Colmatage de trous de mémoire
  • Rédaction de biographie et de chronologie
  • Correspondances de voyage, en lien avec Coulunebielle, déesse des transports
  • Micromécanique et maintenance d’horloge, montre, chronomètre, cadran solaire, sablier…

Tarif et conditions d’utilisation des prestations du dieu des secondes, minutes, heures, années, siècles etc etc etc

Comme pour toutes les divinités de la Chapelle du Fond du Parc de la Citadelle du Ty Pouèt, le recours à l’expertise d’un dieu vous oblige à vous planifier des temps de prières bien horodatées. Ainsi, pour avoir toute l’attention du dieu Enkoralabour, il vous faudra clamer avec distinction sous Le Gros-Horloge de Rouen, ou dans les toilettes du Musée du temps de Besançon, ou dans le rayon bazar de votre centre commercial le plus près si vous êtes paumé grave, le psaume suivant, dit Psaume aux carillonneurs toujours en retard :

C'est pas la Rolex qui fait l'homme
Mais c'est bien l'homme qui l'a construit
Moi la Rolex je m'en tamponne
Mon portable me suffit
Ta ta tin

Dernière prière envoyée à Enkoralabour, dieu des créneaux horaires dans le parking de la gestion du quotidien

. De Nathan Porrère
Pourrais-tu, Enkoralabour Maître du temps, influencer nos élus européens pour qu’ils arrivent enfin à annuler ce fichu changement d’heure en hiver et en été ?

Habilitations du Dieu du l’Avenir qui présentement devient le passé (ou l’inverse)

De la dune à la lagune

de la dune à la lagune
brasser du sable et s’embrasser
ancrer dans nos mémoires
ce sourire salé qu’effleurent
nos lèvres croustillantes

Coulunebielle, Déesse des transports et du voyage

Oyez, oyez ! Humbles pécheurs et croyez en Coulunebielle, Déesse des voyageurs, livreurs, logisticiens, mécaniciens et contrôleurs de tout acabit.

Si pour vous un transit n’est pas intestinal, et que l’envie vous gratte de vous tirer, vous barrer, vous éclipser, vous calter, vous expatrier, décamper, détaler… alors la Déesse Coulunebielle est la divinité de vos projets. Elle seule pourra vous garantir un déplacement sécurisé, une mutation réussie ou encore l’assurance d’un déménagement sans perte ni fracas !

Ne croyez pas pour autant que Coulunebielle soit une baroudeuse de haut niveau. Son entourage céleste la trouve plutôt casanière : trop sage pour festoyer selon Cupidron (le dieu de l’amour et du vin), trop effacée pour flamboyer pour Tavumarolex ou Raclaburnita (déesse du pouvoir et dieu du pognon), trop sainte-nitouche pour Bigmamaternum (déesse de la maternité), bien trop introvertie pour Cépadlaguimove (dieu du sport) ou prévisible pour Fétibohoupa (déesse de la météo)… En d’autres termes, toutes ses relations divines l’estiment au mieux enquiquinante.

Et pourtant, ils devraient bien s’abstenir de la moquer de la sorte s’ils n’avaient ne serait-ce qu’une once d’idée des réelles capacités d’évasion de leur consœur ! Parce qu’en vérité, il n’est pas un jour qui passe sans que Coulunebielle n’organise des vadrouilles dans des contrées dont personnes ne pourrait même soupçonner l’existence.

Les périples imaginaires de Coulunebielle, déesse des transports

Ainsi, hier, dans un rêve, la déesse louvoyait à dos d’âne entre les dunes d’un désert de diamants pour atteindre finalement une oasis où l’étang scintillait d’or et de miel. Autour, les arbres dansaient au rythme d’un vent aux effluves d’encens. Derrière les vapeurs du plan d’eau, un bédouin jouait sur un orgue aux tubes de verre et de platine, et sa mélodie enveloppait cet éden d’ondes sonores langoureuses.

Avant-hier, aux premières lueurs du jour, Coulunebielle s’évapora dans un songe éveillé pour un périple maritime qui la mena du Japon au Groenland. Partie en jonque, elle profita ensuite d’un chalutier qui la transféra sur un paquebot ; un kayak lui permettra de terminer sa course à l’approche des icebergs. But ultime de cette épopée : plonger au beau milieu de la nage virevoltante d’un ballet de pingouins. Tout ne fut que danse et transparence. Le frôlement des courants marins sur la déesse donnèrent à sa peau l’éclat d’écailles en arc-en-ciel.

Alors vraiment, les yeux fermés, vous pouvez faire confiance aux intuitions de la déesse Coulunebielle : sa sensibilité au dépaysement comme à l’adaptation aux changements saura fournir la juste réponse à vos projets de mobilité les plus fous.

En quelles circonstances recourir à la perspicacité de la déesse des transports et déplacements en carrosse, calèche, poussette ou diablotin

  • Déménagement, émigration, rapatriement quand tout fout le camp
  • Itinérance en avion, bateau, voiture, fusée ou deltaplane
  • Débandade en deux-roues, tricycle, skateboard ou trottinette
  • Acheminement d’êtres humains (avec ou sans leurs acariens)
  • Livraisons de trucs inhumains (et procédures d’annulation)
  • Billetterie / Réservation (et options de remboursement)
  • Gestion des correspondances (hors courrier)

Tarif et conditions d’utilisation des prestations de la déesse des transports, importations / exportations et transhumance

Comme pour toutes les divinités de la Chapelle du Fond du Parc de la Citadelle du Ty Pouèt, le recours à l’expertise d’une déesse vous oblige à vous plier à des prières bien spécifiques. Ainsi, pour avoir toute l’attention de la déesse Coulunebielle, il vous faudra clamer avec distinction dans un hall de gare ou d’aérogare, ou dans une station de métro, ou sous un abri-bus si vous êtes paumé grave, le psaume suivant, dit Psaume aux Corinthiens toujours en retard :

À tire-d'ailes ou tire-bouchons
En solex, scooter ou pétrolette
En Lada, Rolls ou Cadillac
Si déguerpir, tu le souhaites
Par air ou route, mer ou rivière
D'abord, d'abord : passe ton Bac !

Dernière prière envoyée à la déesse Coulunebielle, transport et voyage

. De Pierre-Enki Roulnamaspamousse
S’il vous plait, divine Coulunebielle, inspirez les instances pensantes et/ou dirigeantes de la SNCF pour qu’ils nous simplifient les tarifs et surtout, surtout : le site web et les applications !

HABILITATIONS DE LA DÉESSE DU TRANSPORT ET DES POSES DE LAPINS